Contactez-nous : +33 6 07 48 51 72

Wendy Papasan : développer sa carrière en préservant sa vie personnelle

Si vous êtes comme moi, vous voulez tout avoir : une carrière réussie, du temps libre pour vos passions, des vacances, des moments de qualité avec votre famille… Trop souvent, cependant, nous laissons la famille et l’amusement de côté. Nous travaillons de longues heures pour bâtir notre entreprise. Nous partons en « vacances » pour finalement restés branchés sur nos ordinateurs portables au bord de la piscine. On s’épuise tout seuls. Mais il n’est pas nécessaire qu’il en soit ainsi. Je suis passée d’une mère au foyer qui ne gagnait aucun revenu, à une productrice de 1 million de dollars en cinq ans. Et tout en ayant une vie bien remplie ! L’an dernier, les 14 Agents de mon équipe à Austin, Houston, St. Louis et Minneapolis ont aidé 304 clients, produit 2,7 millions de dollars et nous avons recueilli 156 000 $ de dons pour les enfants atteints de cancer. Je gère également plusieurs immeubles de rapport. Je suis donc bien occupée ! Comme vous j’imagine… En plus de bâtir cette belle entreprise, je passe du temps avec ma famille et je m’amuse bien. Nous sommes partis en famille à Belize, Seattle, Savannah, Londres, Italie, Alaska, Portland et Nashville. L’année d’avant, nous avions pris 16 jours de vacances en Amérique du Sud. C’était du temps familial de qualité. Quand je suis revenu, sans ma présence, notre équipe avait passé 22 maisons sous compromis et signé 10 nouveaux mandats.

Par où commencer

Tout commence avec la bonne mentalité. Prenez la décision de vivre une GRANDE vie. Je dois admettre que j’ai débuté ma carrière en pensant petit. Ma première année, je voulais gagner 15 000 $. Je travaillais de 9h à midi, j’ai vendu 18 maisons et gagné 85 000 $. C’était le double de mon salaire précédent, quand je travaillais pour l’État du Texas. Ma deuxième année, j’ai vendu 23 maisons, puis 55, puis 89, puis 121… J’y suis arrivé parce que j’ai commencé à voir plus grand. Tout de suite, mon mari, Jay Papasan, qui a écrit The Millionaire Real Estate Agent avec Gary Keller, a dit que nous devrions engager de l’aide de maison. Il ne voulait pas que je travaille 24 heures sur 24, que je ne vois jamais notre famille et que je m’épuise. On a engagé une femme de ménage et une nounou. J’ai aussi trouvé des gens formidables pour commencer à bâtir une équipe solide. Vous lisez peut-être ceci en pensant : « Je veux rester petit(e), c’est là que je suis à l’aise. » Je vous entends. Je me disais la même chose. J’ai finalement reconnu qu’il y a des tâches pour lesquelles je ne suis pas douée et que je n’aime pas. Alors, j’ai fait une liste de choses à ne pas faire et je me suis viré moi-même. J’ai économisé de l’argent pour pouvoir embaucher un adjoint exécutif pour m’aider à construire des systèmes car je savais que ce n’était pas mon domaine de compétences. J’ai engagé une femme incroyable pour diriger mon département des opérations. Ma production a triplé cette année-là ! C’est incroyable ce qu’une seule personne de talent peut faire pour votre entreprise. Pensez à bâtir votre entreprise et à améliorer votre qualité de vie.

Six habitudes pour une vie heureuse

J’ai réduit le nombre de mes habitudes pour créer une vie heureuse :
  • Tout d’abord, entourez-vous de gens qui réussissent… vous apprendrez des tonnes de choses d’eux.
  • Ensuite, mettez l’accent sur la valeur nette et le profit. Pas sur le revenu.
  • Troisièmement, voyez plus grand.
  • Quatrièmement, investissez votre argent dans les gens et les systèmes. Il y a beaucoup de choses que vous pouvez déléguer pour gagner du temps. Vivez sous vos moyens pour pouvoir embaucher de l’aide.
  • Cinq, dites non pour dire oui. A chaque fois que vous dites oui pour quelque chose, vous dites non au reste. Alors soyez stratégique sur ce à quoi vous dites oui. Essayez de bloquer votre agenda. Vérifiez vos emails deux fois par jour au lieu de 10… Travaillez lorsque vous êtes au bureau et soyez présent(e) à la maison.
  • Enfin, la sixième habitude est d’apprendre à gérer votre argent et vos finances.
Je ne mentirai pas, ce n’était pas facile d’en arriver là où j’en suis aujourd’hui. En fait, cela a été plutôt désordonné. Le succès est désordonné. C’est inconfortable. Mais si vous voulez réussir, vous allez devoir vivre avec ça. Vous allez avoir besoin de patience. Je suis le genre de personne qui veut tout, de suite. J’aime foncer. Mais j’ai réussi à changer cet état d’esprit. C’est mon mantra maintenant : Le succès est séquentiel, pas simultané. Le succès, c’est de tomber, de s’écorcher le genou, de se relever et de tout recommencer. Alors que vous bâtissez votre carrière, n’oubliez pas que nous sommes tous en voyage. Il ne s’agit pas seulement d’atteindre vos objectifs, il s’agit de ce que vous devenez au fil du temps. Je ne suis plus la même personne qu’il y a deux, cinq ou huit ans. Si vous ne vous sortez pas de votre zone de confort, vous ne grandirez pas. Demandez-vous qui vous devez devenir pour avoir la vie que vous voulez.

À propos de Wendy Papasan

Wendy Papasan est la copropriétaire et fondatrice du Papasan Properties Group chez Keller Williams à Austin, au Texas. Au cours de ses neuf premières années dans l’immobilier, elle a vendu plus de 900 biens, totalisant plus de 350 millions de dollars. Wendy est membre du Top Mastermind Group de Gary Keller et une conférencière respectée. Militante communautaire et philanthrope, Wendy est présidente du conseil d’administration de KW Kids Can et présidente de Heroes for Children, un organisme caritatif qui vient en aide aux enfants atteints du cancer.
Source : Outfront Traduit et adapté de l’anglais (USA) par Keller Williams France

8 juil. 2019

Rejoignez la discussion

Comparer les annonces

Comparer